Livarot ou ... colonel

Livarot artisanal ou ... Le colonel

Fromage artisanal au lait cru

Le colonel ! c'est ainsi que certains le nomment. Il porte le nom d'un village normand. Le livarot possède un goût prononcé. Sa croûte est "lavée" avec une saumure et du roccou et devient collante aux doigts. elle est lisse et brillante de couleur brune. Sa pâte est ferme, fine et élastique. Elle "pèse" en bouche et se dissout sur la langue en libérant une saveur épicée . Une odeur ammoniacale trahit un fromage trop fait.



15,60 €
TTC
Quantité

  Paiement sécurisé

Systempay par la Banque Populaire

  Livraison en frais

Livraison par Chronofresh Sous température dirigée dans le respect de la chaîne du froid

 

Plus d'infos...

Livarot artisanal ou ... Le colonel

Fromage artisanal au lait cru

Le colonel ! c'est ainsi que certains le nomment. Il porte le nom d'un village normand. Le livarot possède un goût prononcé. Sa croûte est "lavée" avec une saumure et du roccou et devient collante aux doigts. elle est lisse et brillante de couleur brune. Sa pâte est ferme, fine et élastique. Elle "pèse" en bouche et se dissout sur la langue en libérant une saveur épicée . Une odeur ammoniacale trahit un fromage trop fait.


Le saviez vous .......

Le livarot est l'un des fromages normands les plus anciens. Certains lui attribuent le nom de "colonel" car il est entouré de 5 Laîches. Ce sont des joncs qui sont ramassés, séchés et fendus dans le sens de la longueur. Ils servaient autrefois a faire tenir le fromage au cours de l'affinage. de nos jours avec les boîtes en bois, ils ne sont plus vraiment nécessaires mais on les conserve par habitude mais aussi par esthétique.


Un peu d'histoire .......

On suppose qu'il s'agit d'un dérivé de l'angelot, cité au XIIIeme siècle dans le Roman de la rose, puis mentionné dans le Dictionnaire universelde Thomas Corneille en 1708. A la fin du XIXeme siècle c'était le fromage le plus consommé en Normandie, rien qu'en 1977 on en vendit environ 4,5 millions !
Il était considéré aussi comme "la viande du pauvre". En effet, Grâce a son climat humide, ses prairies riches l'élevage bovin était développé. La Normandie produisait d'importantes quantités de crème , de beurre et de fromage. Le livarot lui était fabriqué avec un lait débarassé de sa crème, il était sécher et conservé jusqu'à 6 mois. Les fromages obtenus procuraient une nourriture consistante qui était servie aux ouvriers agricoles à la place de la viande qui était très chère à cette époque lui donnant ainsi son nom de "viande du pauvre".

                  

fromage AOP depuis 1975

Pour le déguster, essayez un Pomerol rouge  jeune, un blanc style Pinot Gris d'Alsace vendanges tardives ou simplement ......... un bon cidre

Ingrédients :

Lait de vache CRU (origine France ), sel , ferments , présure , Norbixine de rocou

Valeurs nutritionnelles pour 100 g

Energie 1210 kJ / 291 kcal
Matières grasses 23 g
  -   dont acides gras saturés 15 g
Glucides < 0,5 g
  -   dont sucres < 0.5 g
Protéines 21 g
sel 1,6 g









Fiche technique

origine
Basse-Normandie
Famille
Pâte molle à croute lavée
Affinage
3 à 8 semaines
Poids
500 Gr

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Ce site utilise des cookies nécessaires au bon fonctionnement du site.
Ce sont des cookies qui permettent au site de fonctionner de manière optimale, et l’opposition à ou la suppression de ces cookies peut dégrader votre expérience utilisateur.
Nous n'utilisons pas de cookies tiers ou de cookies publicitaires.